« Contribuer au maintien des continuités écologiques »

Dans la Charte du Parc de l’Aubrac, la mesure 13 vise à préserver ou recréer un réseau écologique propice à la vie nocturne, en particulier pour améliorer sa compréhension et favoriser un éclairage public en accord avec ces continuités écologiques.

Etudier, expérimenter et s’approprier la biodiversité nocturne pour la préserver est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.

Buron de Montagnette dans la nuit - Crédit photo Francis Rouffiac
Buron de Montagnette dans la nuit - Crédit photo Francis Rouffiac
Pour contribuer à ces mesures, le SMAG du PNR de l’Aubrac a engagé en 2020 le programme d’étude et d’action Ressource Nuit : « Etudier, expérimenter et s’approprier la biodiversité nocturne de l’Aubrac pour la préserver ».

« Etudier, expérimenter et s’approprier la biodiversité nocturne pour la préserver »

L’Aubrac fait partie des rares territoires français qui possèdent un ciel nocturne d’une qualité exceptionnelle. Cela constitue à la fois un atout et une responsabilité.

28 des 35 espèces de chauves-souris protégées en France sont présentes sur l’Aubrac. 70% de la faune a une activité nocturne. Sur 5000 espèces de papillons en France, 4700 sont nocturnes… Toute cette activité nocturne qu’on ne soupçonne pas participe fortement à la pollinisation de la flore sauvage et des cultures, qui sont finalement à la base de production alimentaire.

La qualité du ciel nocturne de l’Aubrac est directement liée à ce que l’on appelle la “trame noire”, c’est-à-dire l’ensemble des zones bénéficiant d’une certaine obscurité et empruntées par les espèces animales nocturnes. Le degré de luminosité artificielle imposé par les lampadaires, les enseignes, les phares de voitures… délimite ces continuités écologiques dont l’impact sur la biodiversité est de plus en plus reconnu. 

Outre l’enjeu sociétal lié à la préservation de la nuit, le thème est une véritable ressource pour valoriser de manière innovante et insolite les richesses de notre territoire : connaissance du ciel étoilé, des animaux nocturnes, des contes ancestraux… d’où l’intérêt du thème dans les programmes éducatifs.  

Dans la Charte du Parc, plusieurs mesures visent à préserver la nuit, pour le maintien des continuités écologiques comme pour les enjeux d’économies d’énergie. Depuis 2020, le Parc de l’Aubrac a engagé le programme d’actions dénommé “Ressource Nuit : Étudier, expérimenter et s’approprier la biodiversité nocturne de l’Aubrac pour la préserver” grâce à des financements de l’Europe, de l’État et des régions Occitanie et Auvergne Rhône Alpes. 

Transversalité

Le thème se déploie de manière transversale et se décline autour d’actions liant les enjeux énergétiques, écologiques, éducatifs et culturels. 

  • Ce programme d’expérimentation a permis, sur 5 communes, de réaliser un diagnostic de l’éclairage public et de la présence de certaines espèces nocturnes et de préparer avec les élus, les Syndicats départementaux d’électrification et la population une amélioration de l’éclairage public.
  • Sur l’ensemble du territoire, le programme a permis la réalisation de projets pédagogiques auprès des élèves ; de former les acteurs locaux à la valorisation de la nuit sur l’Aubrac ; d’améliorer et partager des outils pédagogiques. 

Période

2020 – 2023

Financeurs

Élus et agents

Solveig Cherrier
Solveig CHERRIER
Chargée de mission Education et sensibilisation
GOGUILLON Bertrand
Bertrand GOGUILLON
Chargée de mission Patrimoine naturel et biodiversité
Silvia Estevez-Sanchez
Silvia ESTEVEZ SANTOS
Chargée de mission Énergie, climat

Les actualités de ce programme

Malle pédagogique sur la nuit - PNR Aubrac
Réception des malles pédagogiques sur la Nuit
Publié le 26/10/2022