Buron de l'Aubrac dans la brume - JD Auguy
Buron de l'Aubrac dans la brume - JD Auguy

L'Aubrac

Inspirez... Découvrez !

L’Aubrac est un massif de moyenne montagne, ceinturé par les rivières Lot et Truyère, au sud du Massif central. C’est un « pays de hautes terres », marqué en son cœur par le témoignage d’activités volcaniques à l’origine de vastes plateaux, que les hommes ont su apprivoiser en les défrichant, pour créer un « pays d’herbe », ressource qui constitue aujourd’hui le socle de l’économie et le support d’une exceptionnelle biodiversité.

Village d'Aubrac - Renaud Dengreville
Village d'Aubrac - Renaud Dengreville

Le terme « Aubrac » signifie lieu élevé (alto) et humide, boueux (braco). Il doit en fait son nom à l’ancienne dômerie d’Aubrac « installée » à 1350 m d’altitude par un comte d’origine flamande qui a fondé l’Abbaye d’Aubrac en 1120, au voisinage du point le plus haut du plateau, pour protéger les pèlerins qui descendaient la via Podiensis (chemin de St Jacques) en direction de l’Espagne.

C’est un territoire de contrastes, tant par les variations d’altitude entre les vallées du Lot, les gorges de la Truyère et le haut-plateau, les influences climatiques et la forte saisonnalité, que par la variété des roches et des paysages. Il abrite des milieux naturels rares, tourbières, prairies naturelles…, des espèces et habitats relictuels, une flore très diversifiée mais aussi tout un patrimoine agropastoral au rôle et à l’architecture bien spécifique : burons, drailles, granges étables… Ses paysages emblématiques semblent animés par l’architecture vivante des troupeaux en liberté.

Muret paysan et clôture de l'Aubrac - Hélène Lemouzy