URBANISME

24 octobre 2022

Du mobilier rural sur le chemin de Saint Jacques

Mobilier-Saint-Jacques - Lasbros 2- Crédit PNR Aubrac
Mobilier-Saint-Jacques - Lasbros 2- Crédit PNR Aubrac

Cet automne, sur le chemin de Saint Jacques, à Lasbros, au Moulin de la Folle et au Roc des Loups, le bâtisseur en pierre sèche Sylvain Olivier, le menuisier Arnaud Mainardi et le concepteur Amaury Poudray sont venus installer 4 bancs, franchissements, espaces de repos et de contemplation qu’ils ont créés et imaginés avec les élus locaux et les chargés de mission du Parc naturel de l’Aubrac. 

Le Parc travaille à la fois sur la revalorisation du chemin, mais aussi sur celle de la pierre sèche avec l’association des Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches. Ici, nous avons voulu créer du mobilier non pas urbain, mais rural, adapté à ce chemin, à nos paysages, à l’identité du territoire Aubrac.  

 

Nous avons souhaité ménager plutôt qu’aménager le Saint Jacques. Les installations se voulaient modestes, se confondant avec le paysage, avec la nature alentour. Des mobiliers simples, confortables et solides, avec des matériaux locaux. Le bois est en châtaignier, la pierre a été récupérée au village et les marches sont celles qui avaient été retirées de l’église de la Chaze de Peyre. 

L’intérêt de ce projet, c’est aussi la démarche de dialogue entre les différents partenaires que le Parc met en relation. Ils n’ont cessé d’échanger pour adapter le projet à chaque étape, que ce soit dans le choix des emplacements, dans le choix des pierres, dans le dessin et le design,… Ces équipements ont vocation à inspirer d’autres projets ailleurs sur le territoire du Parc. Ils sont à destination des marcheurs, mais aussi des habitants qui en profitent tout au long de l’année, à proximité de leur lieu de vie. Ça devient leur patrimoine.

Ces aménagements ont été financés par le programme “Laubapro”, coordonné par l’ABPS, sur des fonds de l’Etat (FNADT) et des régions Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes.