generateur pdf

Retour sur le Sylvotrophée Aubrac 2018

Par cette opération, le Parc naturel régional de l’Aubrac souhaite mettre en valeur les sylvicultures alliant production de bois de qualité et prise en compte de l’environnement, en particulier du patrimoine naturel.

Comment s’est organisé ce Sylvotrophée ?

Début 2018, un jury de partenaires volontaires a été constitué pour pouvoir évaluer les parcelles forestières candidates. Composé de 5 personnes, il regroupe 2 experts en sylviculture, 2 experts écologues et un expert en usage de la forêt. Au printemps 2018, un appel à candidature a été lancé pour trouver des parcelles forestières à présenter au Sylvotrophée. Cinq propriétaires forestiers volontaires ont contacté le Parc naturel régional de l’Aubrac pour proposer une parcelle forestière. Les 30 et 31 août derniers, les membres du jury, accompagnés d’un agent du Parc naturel régional de l’Aubrac, ont visité et évalué chacune des parcelles pendant une durée de 2 heures. Au terme de ces visites, le jury a délibéré et désigné la parcelle vainqueur, c’est-à-dire sur laquelle le propriétaire met en œuvre la gestion qui répond le plus aux enjeux forestiers de l’Aubrac : production sylvicole de qualité, respect du patrimoine naturel, prise en compte de la multifonctionnalité forestière, adaptation au changement du climat, etc.

Qui a gagné ?

Mercredi 7 novembre 2018, à la Maison Familiale Rurale de Javols (48), Jean-Louis BALMETTE, propriétaire d’une parcelle à St Côme d’Olt (12) a reçu le prix Sylvotrophée.

Pourquoi un Sylvotrophée en Aubrac ?

Le Sylvotrophée Aubrac 2018 prend place dans un programme en faveur des forêts anciennes du Massif central et de la biodiversité forestière, grâce au soutien financier du FEDER (Fond européen de développement régional) et du FNAPT (Fonds national d’aménagement et de développement du territoire).

 
Remise des prix - 7 novembre 2018