Si vous ne visualisez pas correctement ce message, voir la version en ligne
 
 
 
 Dans ce numéro
  

 L'éditorial

 Le projet de Parc de l'Aubrac invite les habitants à se prononcer sur du mobilier d'extérieur

Accompagner les porteurs de projets par la formation - développement

 Regard sur 50 ans de développement agricole et territorial en Aubrac

 Retour sur la fête de la Montagne sur l'Aubrac

 Premiers échos de la saison à la maison de l'Aubrac

 
 
 
 À savoir
 
 

• La Maison de l'Aubrac est ouverte jusqu'au 12 novembre 2017

 
 
 
 Agenda
 
 

• Dans le cadre de la demarche zéro phyto engagée avec les communes volontaires : Exposition "Mauvaises Herbes ? quand la nature viens embellir la ville / du 20 au 26 septembre - Salle des fêtes de St-Urcize / du 27 septembre au 5 Octobre - Office du tourisme de Nasbinals

Exposition de projets d’architecture intitulé «Traces royal aubrac» : autour des chemins, des burons et du Royal Aubrac, par Jacques Ligot et Petr Obraztsov. Du 7 octobre au 12 novembre 2017 - Royal Aubrac, Village d’Aubrac

 
 
 
L'Éditorial
 
La dernière phase de la procédure de création du Parc naturel régional de l’Aubrac consistant à arrêter définitivement les contours du futur Parc s’achève le 21 octobre prochain.

A ce jour, 37 communes, 2 communautés de communes et 1 département ont déjà confirmé leur appartenance au futur Parc. 7 communes situées en périphérie du territoire labellisable ont également demandé le statut de communes partenaires du futur Syndicat mixte d’aménagement et de gestion du Parc. Elles pourront ainsi participer pleinement aux actions de développement territorial engagées sur le massif de l’Aubrac.

Cette étape est l’occasion de retourner devant les équipes municipales, communautaires et départementales pour présenter la feuille de route des 15 années à venir, coconstruite avec les acteurs locaux. Elle permet également de répondre aux nombreuses questions que peut soulever la mise en œuvre du projet de développement territorial voulu par les acteurs locaux et plébiscité lors de l’enquête publique organisée au printemps dernier.

Comme nous l’avons toujours rappelé, les collectivités sont aujourd’hui entièrement libres d’intégrer ou non le futur Parc. Vous pouvez d’ailleurs suivre cette actualité en direct en consultant la carte des adhésions au projet, sur le site internet du projet de Parc, onglet « actus », rubrique « consultation des collectivités ».

Le temps de la préfiguration s’achevant, la prochaine newsletter dont la parution est prévue en fin d’année 2017, relaiera les actions engagées sur le territoire « candidat pour être le 52ème Parc naturel régional de France ».

André VALADIER
Président du Syndicat mixte de préfiguration du PNR de l’Aubrac
 
En savoir plus

 

Le projet de Parc de l'Aubrac invite les habitants à se prononcer sur du mobilier d'extérieur
 

Afin d’augmenter encore l’attractivité de l’Aubrac et de créer de la valeur, voire des emplois, sur le territoire, le Projet de Parc de l’Aubrac, par l’intermédiaire de sa Charte forestière de territoire et de son volet d’accompagnement à la valorisation du Chemin de Saint Jacques de Compostelle, travaille actuellement à la création d’une ligne de mobilier d’extérieur (tables, bancs, panneaux, balises...) liée à l’itinérance douce. 

 
Cette ligne, conçue en partenariat avec l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art (ENSAAMA), se veut être :
- Un levier pour relancer les filières locales bois et pierre,
- Innovante de par son design mais identitaire de l’Aubrac par la retranscription de marqueurs territoriaux,
- Et vouée à fédérer l’Aubrac et renforcer son attractivité.

Trois gammes de mobilier ont été pré-retenues parmi dix gammes qui ont été proposées par les étudiants de l’ENSAAMA. Le souhait exprimé par le Syndicat mixte de préfiguration du PNR de l’Aubrac serait que tout un chacun puisse maintenant se prononcer sur la gamme de mobilier qui lui semble être la plus fédératrice et la plus représentative de l’Aubrac.

Ainsi, un « jury » composé de trois collèges distincts (« grand public », « techniques » et « élus locaux ») a été constitué et sera appelé à se prononcer sur la gamme de mobilier la plus représentative de l’Aubrac. Une consultation citoyenne est engagée afin de recueillir l’avis des habitants (collège « grand public ») sur la ligne de mobilier qu’ils préfèrent et qui leur parait représenter au mieux l’Aubrac.

Si vous souhaitez participer à cette consultation, il vous suffit de cliquer ici. Ce lien vous conduira vers une page du site Internet contenant un descriptif complet des 3 gammes en compétition ainsi qu’un autre lien vous invitant à indiquer la ligne qui vous plait le plus. 

Outre cette page Internet, une exposition qui présente le projet dans son ensemble, les 3 gammes en compétition et des maquettes taille réelle de certains éléments de mobilier sera ouverte au public du 27 au 29 septembre (10h – 20h les mercredi 27 et jeudi 28, 10h – 17h le vendredi) dans la salle des fêtes de Lacalm (12210). Il vous sera également possible d’y laisser votre avis ! La ligne lauréate sera dévoilée le vendredi 29 septembre dès 16h, en guise de clôture de l’exposition. 

Nous espérons vous y voir nombreux !

 

Accompagner les porteurs de projets par la formation - développement
 
Depuis plus de deux ans, le Syndicat mixte de préfiguration du PNR de l’Aubrac collabore avec l’association ADEFPAT afin d’accompagner des organismes publics et des structures privées (association, individuels) dans la définition et la mise en œuvre de projets contribuant au développement du territoire. En 2017, une convention a été établie permettant d’officialiser cette collaboration.

L’ADEFPAT est une structure de développement local qui organise des actions d’accompagnement des porteurs de projets basées sur le principe de la « formation-développement ». Cette méthode met le porteur de projet au cœur d’un dispositif d’accompagnement par des experts multidisciplinaires mais aussi de collaboration avec un collectif (élus, autres entrepreneurs locaux, administratifs, associations…) directement ou indirectement concerné par son projet. Cet appui permet au bénéficiaire de parfaire la définition de son projet (partenariats à développer…), d’en confirmer l’intérêt, la faisabilité (business plan…), et d’en garantir la bonne insertion dans l’économie locale (participation à la dynamique collective et à la cohésion sociale).

Ce dispositif est financé par la Région Occitanie, l’Europe (FSE et FEADER) et l’Etat. L’ensemble de ces financements permet d’accompagner une centaine de projets par an. Sur l’Aubrac, la mise en place de ce partenariat a déjà permis d’accompagner une dizaine de projets allant de la création d’entreprises (commerce d’alimentation, entreprise culturelle, gîte de groupe…), à la consolidation d’activités associatives ou à la mise en place de projets associatifs collectifs et territoriaux.

Si vous êtes un porteur de projet, ou si vous identifiez sur votre territoire une entreprise, une association, un collectif d’acteurs ou un individuel ayant un projet d’activité nouvelle, n’hésitez pas à contacter les services du Syndicat mixte de préfiguration du PNR de l’Aubrac qui vous mettront en relation avec l’ADEFPAT pour une offre d’accompagnement adaptée. 

> Plus d'informations sur l'ADEFPAT :
Tel. 05 63 36 20 30 
Email. contact@adefpat.fr / Site. www.adefpat.fr

  

 
Regard sur 50 ans de développement agricole et territorial en Aubrac
 
 
 

Une recherche témoin : la RCP Aubrac

Entre 1964 et 1966, une Recherche coopérative sur programme (RCP) organisée par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a mobilisé sur l’Aubrac plusieurs dizaines de chercheurs et techniciens d’organismes différents. Cette recherche pluridisciplinaire (une des premières du genre en France) allait étudier, décrire et comprendre un « établissement humain » de notre société occidentale contemporaine sous ses multiples aspects : ethnologie, agronomie-zootechnie, sociologie économique, dialectologie, etc. 

Ce travail a conduit à la publication de 7 volumes coordonnés et de multiples documents d’archive originaux (films, photographies, phonogrammes, etc.).

Par la suite, la RCP Aubrac a eu un réel impact dans le développement de l’élevage et du territoire, comme déclic ou catalyseur des évolutions ultérieures (révolution fourragère, développement du broutard, etc.), avec un choc en retour sur les démarches de la recherche agronomique (voir par exemple la création du département INRA Systèmes agraires et Développement).

Un présent défi : mieux comprendre et interpréter le développement de l’Aubrac

Cinquante ans plus tard, Claude Béranger (ancien chercheur de la RCP Aubrac), Joseph Bonnemaire et Philippe Lacombe, tous trois membres de l’Académie d’Agriculture de France, dirigent un projet visant à retracer et analyser ces dernières décennies d’évolutions agricoles et territoriales originales de l’Aubrac. En remettant « les pas dans ses traces », ce travail souhaite participer activement aux réflexions et actions locales pour l’avenir du territoire. Autrement dit, quels enseignements retire-t-on de cette riche histoire de l’Aubrac, et quels projets de développement imaginer pour demain ? Plus généralement, ce projet s’insère pleinement dans l’actualité des débats et recherches en cours (par exemple sur les relations entre élevage, territoire et société), conférant à l’Aubrac un caractère exemplaire de laboratoire vivant et dynamique du développement.

Amorcé en 2016, le travail se poursuit aujourd’hui en collaboration avec le Projet de Parc naturel de régional de l’Aubrac, et bénéficie du soutien des régions Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes, de l'Etat, de l’interprofession Bétail et Viande (Interbev), du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, de l’association Sol et Civilisation, et de la contribution de l’INRA et de l’ACTA. Les recherches en cours ont récemment donné lieu à des présentations au séminaire permanent Élevage et Territoire (UMR Selmet) le 19 septembre 2017 à Clermont-Ferrand, et les résultats de la première phase de ce projet devraient être publiés début 2018.

 
 
Retour sur la fête de la Montagne sur l'Aubrac
 
Le 24 juin dernier se tenait la Fête de la montagne. Cet évènement national n’avait, à ce jour, pas été relayé sur l’Aubrac. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Aubrac 4 saisons », la toute nouvelle  association « les Amis du Parc naturel Régional de l’Aubrac », épaulée par le ski club de Saint Urcize et  le Syndicat mixte de préfiguration du PNR de l’Aubrac a donc remédié à cet oubli en organisant cet évènement à la station de ski de Saint Urcize (Cantal).
Quadbike

Au cours de cette journée, près de 40 intervenants et prestataires ont pu faire découvrir à un public venu nombreux, la diversité des activités de pleine nature présentes sur l’Aubrac : randonnée pédestre, VTT, tir à l’arc, escalade, trampoline, trottinettes, tyrolienne, pêche, golf, quad bike, etc… sans oublier les activités associant les animaux (chevaux, ânes, chiens de traineaux), les productions locales et en prime la littérature avec la présence d'auteurs de la région.

Bilan de cette première : plus de 1000 visiteurs, un réseau d’acteurs de la pleine nature en cours de constitution, un temps splendide, une satisfaction partagée ! De quoi se féliciter pour ce travail commun mené à bien. La Fête de la Montagne s’implantera chaque année dans une station différente, afin de valoriser l’ensemble du territoire. Pour 2018, elle se déroulera sur la station du Fer à Cheval, à Nasbinals.

 

Premiers échos de la saison à la Maison de l'Aubrac
 
Randonnée "matinale"
 
 Même si la saison 2017 n’est pas encore terminée, la rentrée est un moment favorable pour dresser un premier bilan de la fréquentation à la Maison de l’Aubrac : 57 000 visiteurs ont été accueillis de mi-avril à fin août, soit 5 % de plus que l’année 2016 à la même date.
Les visiteurs marquent un réel intérêt (livre d’or) pour les différents espaces : espace dédié aux enfants, espace audio-visuel et espaces extérieurs. Le programme d’animations élaboré avec le Jardin Botanique de l’Aubrac, le Bureau des accompagnateurs des Monts d’Aubrac et Aubrac TV, figure également parmi les réussites de cette saison. Il promeut et détaille chaque mois les conférences, les expositions, les sorties et randonnées proposées depuis la Maison de l’Aubrac.

Les conférences ont trouvé leur public avec une moyenne de 30 participants, un samedi par mois hors saison et tous les mardis de l’été. Les randonnées « découverte » ont permis à de petits groupes de partir à la découverte des patrimoines locaux, parfois de manière inédite grâce aux sorties « matinales ». Quant aux sorties « botanique », elles suscitent l’intérêt de visiteurs plutôt individuels qui sont orientés vers la visite du Jardin botanique. 

L’exposition permanente proposée par Catherine McLean en 2017 sur « Les roches à bassins de l’Aubrac » et les 10 expositions temporaires qui sont venues compléter cette dernière ont été très appréciées.

Enfin, la projection sur site d’un agenda hebdomadaire territorial, fruit d’une coopération entre les Offices de tourisme, l’Aubrac Tourisme, Aubrac TV et le projet de Parc naturel régional de l’Aubrac, a permis de renforcer la destination touristique « Aubrac » auprès des visiteurs, par la présentation d’une sélection d’animations et d’évènements organisés sur le territoire : marchés, spectacles, manifestations et festivals, visites guidées, visites de fermes et d’entreprises, sorties « nature », animations enfants...

La Maison de l’Aubrac est ouverte jusqu’au 12 novembre 2017.

En savoir plus 

  Syndicat mixte de préfiguration
du Parc naturel régional de l'Aubrac
12470 Aubrac
05.65.48.19.11
www.projet-pnr-aubrac.fr